24 mars 2014 | écrire un commentaire

“On ne peut pas voir les étoiles durant la journée car ce sont des points lumineux trop ténus par rapport à la lumière du soleil. De même certaines idées ne peuvent être découvertes parce que leurs points lumineux sont trop faibles par rapport aux ondes bêta actives de notre cerveau, lesquelles font autant de bruit qu’une dinde avalant des dominos”. [1]

Pour accéder à notre intuition, pour faire remonter à la surface des idées, des solutions, il existe un moyen formidable à notre disposition : mettre notre cerveau en ondes alpha, ondes plus lentes et plus profondes que les ondes bêta.

Pour mettre son cerveau en onde alpha, il existe différentes techniques. Les ondes alpha sont celles obtenues quand notre corps est en relaxation, ou encore lorsque nous sommes en méditation comme la pleine conscience par exemple [2]

Les ondes alpha calme notre esprit, les agitations de notre mental. Nous pouvons alors voir les solutions qui se trouvent déjà dans notre esprit.

Pour favoriser les ondes alpha il existe 4 moyens simples :

  1. trouver un environnement calme. Une pièce tranquille ou un endroit agréable à l’extérieur
  2. utiliser une technique mentale spécifique. Relaxation, méditation
  3. avoir une attitude passive. Ne pas s’attacher aux pensées qui traversent notre esprit. Les laisser passer. Faire le vide.
  4. s’installer dans une position confortable, qui permet de rester au moins 15min tranquille sans s’endormir

sources

[1]

[2]

25 février 2014 | écrire un commentaire

La vie en entreprise peut parfois être une source de stress et de tensions.
Pour vous aidez à retrouver la tranquillité d’esprit et à lâcher les tensions dans le corps,
des exercices simples de Qi Gong peuvent être réalisés, assis ou debout, en moins de 5 min.

Pour renforcer la confiance en soi et pour diminuer le trac, la nervosité, la peur ou l’anxiété
on peut, par exemple, pratiquer des auto-massages de certains points d’acupuncture :

→ 7ème point du méridien du coeur – C7 – Porte de l’esprit ou de la sérénité

Masser avec un mouvement de rotation pendant une minute chaque jour

→ 6ème point du méridien Maitre du coeur – MC6 – Barrière interne

Masser avec un mouvement de rotation pendant une minute chaque jour

→9ème point du méridien du coeur – C9

Donner des petits coups avec l’ongle 2 min chaque jour

→22ème point du méridien Vaisseau conception – VC22

en cas de sensation d’oppression, faire une pression du pouce pendant 20s puis relâcher. répéter 3 ou 4 fois.

3 fois par jour.

source :

5 janvier 2014 | écrire un commentaire

Que 2014 soit pour vous une année de réalisation et de concrétisation.

Que vos actes vous remplissent de joie,

que vos pensées soient apaisées,

et vous mènent à la réalisation de vos rêves.

Très belle et heureuse année 2014 à tous

dans un message
18 novembre 2013 | écrire un commentaire

Un outil incontournable du bien-être est le massage. Il en existe de toutes sortes : balinais, ayurvédique, kobido, shiatsu, … Personnellement j’ai un faible pour le lomi lomi découvert en Inde ou encore le californien découvert plus récemment grâce à Sandrine. Ces massages m’apportent une profonde détente et un vrai relâchement musculaire. Ils me permettent de libérer des tensions, voire des émotions emprisonnées dans des muscles crispés. Après un bon massage mon âme dit merci.

Article invité
Sandrine Lopes Carreira

Agitatrice de Bien-être à Nogent sur Marne et à Paris
Praticienne de Massages Bien-être

Que se passe-t-il physiologiquement et mécaniquement dans votre corps lorsque que recevez un massage Bien-Etre ?

Notre peau est l’organe sensoriel le plus étendu avec une surface d’environ 2m². Elle renferme de nombreuses terminaisons nerveuses que l’on peut, par le biais du toucher, stimuler ou apaiser.

Via le système nerveux, ces minuscules récepteurs sensitifs transmettent des stimuli au cerveau qui déclenche différentes réactions dans tout l’organisme comme la libération de 3 hormones : l’endorphine, l’ocytocine et la dopamine secrétées pour ces 2 dernières en partie par l’hypothalamus. Ces hormones aux effets apaisants réduisent le stress, inhibent la peur pour faire place à la détente, au bien-être.

L’équation est simple : Le taux de cortisol (hormone du stress) diminue lorsque le taux d’Ocytocine augmente.

Ces hormones du Bien-Etre, l’endorphine, l’ocytocine et la dopamine, agissent aussi sur le système sympathique et parasympathique qui a pour effet un relâchement physiologique et psychologique.

Elles agissent notamment:

sur le ralentissement du rythme cardiaque,     de la respiration
sur le transit intestinal pour le rééquilibrer.

Il n’est pas rare d’avoir plein de gargouillis pendant un massage. C’est plutôt bon signe, tout se remet dans l’ordre, donc pas de gène à avoir.

Place au relâchement, au lâcher-prise et à une détente profonde.

Un travail précis sur la masse musculaire permet de dénouer les tensions et de mettre en mouvement les toxines afin de procéder à leur évacuation par les urines notamment. Parfois des contractures apparaissent pendant 2-3 jours. C’est le temps nécessaire au corps pour procéder “au nettoyage”. Il faut toujours boire beaucoup afin d’accompagner ce processus.

Diverses techniques utilisées permettent la stimulation et le drainage des liquides de notre corps : le sang et la lymphe. Cette stimulation permet une meilleure oxygénation et par conséquent une meilleure circulation.

Vous l’aurez compris, une manipulation corporelle transmet des signaux de “nettoyage” à tout votre être. Un bon massage Bien-Etre permet par une stimulation cohérente et adéquat d’équilibrer le corps et l’esprit.

Après un massage, vous vous sentez bien, léger, vous avez lâcher-prise !

Un processus naturel “de réparation” géré par votre organisme se met en place. C’est un processus naturel de nettoyage et de digestion qui peux se manifester par des maux du corps divers et variés selon les personnes. Si cela vous arrive, surtout n’en n’ayez pas peur ! Ca ne dure jamais longtemps. C’est passager et surtout libérateur… Juste pour Etre Bien !

Visitez le blog de Sandrine Le bien-être autrement

11 novembre 2013 | écrire un commentaire

Les feuilles changent de couleur et commencent à tomber…
Les premiers rhumes font leur apparition…
Le temps se rafraîchit nettement…

Cette fois pas de doute nous sommes passés dans la saison de l’automne en MTC.

Temps d’introspection, l’énergie de la saison nous incite à ralentir encore d’avantage et à prendre le temps.

Ne nous laissons pas emporter par l’émotion triste et mélancolique de la saison. Trouvons des raisons d’être joyeux. Regardons nos réussites, nos réalisations, nos succès, petits ou grands. Il y en a toujours.

Trouvez 3 réussites ou résultats positifs pour cette année.

Pour fortifier nos poumons (méridien de l’automne) pratiquons des mouvements qui ouvrent largement la cage thoracique, respirons à plein poumons.
Des grandes inspirations par le nez, des grandes expirations par la bouche avec le son aaahhh.
Ceci libère le diaphragme et offre un bon massage des intestins, notamment du gros intestin, également méridien de la saison, associé à celui du poumon.

La peau, notre second “poumon”, demande aussi à être stimulée, dorlotée, embellie. C’est le moment idéal pour recevoir un bon massage. Ou en donner un.

Bref l’automne est là pour prendre soin de soi, se détendre, se retrouver.

Bel automne en douceur et en couleur à vous.

Retrouvez d’autres infos sur la page de la saison.

14 septembre 2013 | écrire un commentaire

La transition entre l’été 2013 qui a été particulièrement beau, ensoleillé et chaud sur toute la France et la fin de l’été, qu’on appelle l’été indien n’a pas été vraiment marquée. Il semble que nous sommes passés directement en automne, du moins en ce qui concerne les régions du nord de la Loire.

Cependant l’intersaison en médecine chinoise nous apprend à faire une transition entre l’énergie feu de l’été et l’énergie métal de l’automne.

La fin de l’été correspond à la 5ème saison de la médecine chinoise. C’est le moment pour commencer à ralentir, à tempérer la fougue de l’été, à amorcer le retour vers l’intériorité.

C’est un temps de pause que l’on utilisera pour se détendre, flâner, méditer.

L’élément Terre associé à la saison, nous reconnecte à nos racines et à la terre. L’enracinement associé à la détente et la méditation nous aide à calmer nos émotions, à prendre du recul et à développer notre discernement.

Notre sens du toucher est à développer durant cette période. On pourra sculpter, malaxer la terre, ou encore faire ou recevoir des massages. Le sens du goût est également à l’honneur avec de bons petits repas préparés avec soin et attention.

L’intersaison c’est le carrefour du yin et du yang. C’est le centre, le plexus solaire. On harmonise les énergies du ciel et de la terre grâce à des exercices qui agissent au niveau du plexus solaire. Rire est un bon exercice. Regarder des films comiques, raconter des blagues, lire des histoires drôle. Tout cela détend et harmonise tout notre être.

Les méridiens Rate Estomac sont au maximum de leur fonctionnement durant cette saison. C’est une bonne période pour pratiquer les étirements de ces méridiens.

Retrouvez d’autres conseils sur cette page.

Je vous souhaite un été indien rempli de douceur, stabilité et tranquilité

8 août 2013 | écrire un commentaire

Pour continuer dans l’enracinement du 1er chakra

Article invité : Catherine Stevenin, praticienne Chi Nei Tsang, maître Reïki
Le Chi Nei Tsang (méthode taoïste ancestrale de massage abdominal des organes internes pour détoxifier, fortifier et affiner le corps afin de maintenir un niveau d’énergie élevé).

C’est avec joie que je partage avec vous cette belle méditation du Qi Gong de la Terre, qui permet de se connecter à notre Terre mère et donne du pouvoir par la prise de conscience du soutien inconditionnel de la Terre et de toutes les qualités qui y sont attachées : stabilité, consistance, équilibre, nourriture terrestre, enracinement, énergie vitale, amélioration de la condition physique, ouverture et renforcement du 1er chakra.

1. Se mettre en posture debout, les pieds de la largeur du bassin
2. Relâchez votre corps par quelques profondes inspirations/expirations et mettez vous en connexion avec la Terre
3. Une fois que vous êtes en pleine conscience, à l’inspire laissez tomber tout le poids de vos os à la Terre et inspirez l’énergie de la Terre à l’intérieur des os. A l’expire, laissez la Terre soutenir tout votre corps
4. Au fur et à mesure des inspires vers le sol et des expires avec le soutien de la Terre, sentez ce support de la Terre sous vos pieds, à l’intérieur de vos pieds, puis monter peu à peu tout le long de votre corps (chevilles, mollets, genoux, cuisses, hanches, colonne vertébrale, côtes, machoires, cou et tête)
5. Souriez dans vos pieds jusqu’à ce que vous ressentiez la Terre s’assouplir
6. Absorbez cette sensation de confort dans tout votre corps et écoutez le rythme entre votre respiration et la réponse du soutien de la Terre. Laissez vous rebondir sur ce rythme qui s’installe peu à peu en descendant vers le sol à l’inspire et poussant vos pieds dans le sol à l’expire.
Vous ne faites plus qu’un avec la Terre. Sentez la respirer sous vos pieds et se mêler à votre propre respiration.
7. Maintenez cette sensation le temps qui vous convient puis commencez à marcher sur place, toujours en conscience de l’inspire vers le sol et de l’expire avec le soutien du sol. Ensuite commencez à bouger et à vous déplacer en souriant dans vos pieds et en ressentant toujours le soutien et l’énergie de la Terre dans tout votre corps
8. Laissez aller votre poids et sentez vous soutenu sans effort par la Terre. Abandonnez à l’inconscient le fait de n’avoir pas à vous soutenir vous même. Relâchez tous vos muscles et laissez l’Energie et le rythme de la Terre vous soutenir complètement.
9. A la fin de la méditation faire trois grands mouvements d’inspire et d’expire de la façon suivante : inspire levez les bras par le côté jusqu’au dessus de la tête et expire les redescendre devant vous, paumes tournées vers votre corps jusqu’à hauteur du 1er charkra.
A la fin du 3ème mouvements, poser vos deux mains sous le nombril et ressentez. Revenir ensuite tout doucement à vos occupations

Cette méditation peut se faire aussi le soir allongé avant de s’endormir, sans la marche.

Il est possible que vous ayez de profonds baillements, processus normal du corps qui évacue les tensions et les émotions .

Bonne pratique quotidienne à vous tous et que la Terre vous soutienne.

Extrait du livre

7 août 2013 | écrire un commentaire

Muladhara Chakra ou chakra racine


Il est situé au niveau du périnée, entre anus et sexe.

C’est le premier chakra, celui qui nous relie à la Terre, à la matérialité.

Notre sentiment d’abondance, notre rapport à l’argent, nos possessions sont le fruit du fonctionnement de notre 1er chakra.

Notre premier chakra nous aide a satisfaire nos besoins élémentaires (nourriture, vêtements, abris). C’est notre base solide sur laquelle nous allons construire, créer.

La couleur qui est reliée à ce chakra est le rouge. Son son est “Oh“. Son mantra est “Lam“. Les aliments de Muladhara sont les protéines.

Les signes d’un déséquilibre du 1er chakra sont :

- peurs, anxiété, fatigue, manque de discipline, surpoids, difficultés financières, désorganisation chronique, manque de confiance en la Vie.

Les signes d’un 1er chakra équilibré sont :

- bonne santé, vitalité, bien enraciné, confiance en la vie, sentiment de sécurité, stabilité, prospérité, capacité à se relaxer

Les moyens de guérison pour le chakra racine sont :

- l’activité physique, développer le sens du toucher, les massages, se reconnecter au corps, faire des exercices qui favorisent l’enracinement, yoga, danse, manger des protéines, s’interroger sur les relations avec la mère pendant l’enfance, réclamer son droit à être là.

“Pour prendre soin de notre corps, il faut avant tout prendre soin de nous. Nous reposer quand nous en avons besoin, bien manger, faire de l’exercice et procurer du plaisir au corps, toutes ces mesures aident à maintenir heureux le premier chakra. Les massages, les bains chauds, la bonne nourriture et les exercices agréables contribuent tous à prendre soin de nous…” *

Les pierres associées au chakra racine sont :

- Pierres rouges ou marron rouge pour le déblocage des noeuds :
hématite, agate rouge, corail, grenat pyrope et almandin, jaspe rouge, rubis, pierre de soleil, rutile, spinelle rouge, …
Pierres brun foncé à noires pour l’enracinement à la terre :
obsédienne, onyx noir, quartz fumé, tourmaline noire (schorl), …**

Les affirmations du chakra racine sont :

Je suis en sécurité ici
La Terre me supporte et satisfait tous mes besoins.
J’aime mon corps et je fais confiance à sa sagesse.
Je suis intéressé par l’abondance. Je suis ici et je suis vrai.
J’ai confiance en mon Soi supérieur, ma Source pour satisfaire tous mes besoins.
Ma vie est remplie de prospérité.

* source

**source

6 août 2013 | écrire un commentaire

Issus des antiques connaissances de l’Inde, le système des chakras ou centres d’énergie a été découvert et expérimenté au fil du temps par de nombreux pratiquants, maîtres en yoga et en arts énergétiques (Qi Gong, Aïkido, …)

Les chakras sont localisés dans le corps a des endroits précis, et tournent sur eux-même. Ce sont les roues de la vie qui permettent à notre véhicule (le corps) d’avancer.

Temple de Mahabalipuram (Inde)

Ils contribuent à notre équilibre physique, mental et émotionnel.

Il y a 7 chakras principaux. Et de nombreux chakras secondaires mais pas moins importants comme ceux situés sous les pieds ou dans les paumes de mains. On parle aussi de portes d’énergie.

Chaque chakra a sa vibration propre, son son, sa couleur, sa fonction.

C’est ce que nous allons voir dans les prochains articles.

Pour approfondir je vous recommande cet excellent livre :

Tags:
1 juillet 2013 | écrire un commentaire

Une autre de mes perles de bien-être est le reïki.

Le reïki est encore assez méconnu et reste mystérieux pour beaucoup.

Pour résumer il s’agit d’une technique énergétique de relaxation et de “guérison” par imposition des mains qui utilise l’énergie universelle.

Quand on parle de “guérison”, il s’agit là non pas de guérir directement toutes les maladies mais plutôt d’obtenir un mieux-être, une détente, voire une profonde relaxation du corps et de l’esprit.

Voir l’ouvrage de Thierry Jansen “la guérison intérieure”  qui montre les effets avérés du reïki.

Avant de m’initier au reïki j’avais rencontré sur mon chemin plusieurs personnes qui m’en parlait et qui me disait à chaque fois “tu devrais faire du reïki”.

Je ne savais pas vers où, ni vers qui me tourner. Je n’ai pas vraiment fait de recherche mais j’étais toujours en alerte.

C’est par la plus belle des synchronicités que la vie m’a fait rencontrer mon maitre reïki. En effet, après plusieurs années de bons voisinages, je découvre que mon voisin est maitre reïki ! L’ayant vu vivre pendant tout ce temps j’avais bien repéré que cétait quelqu’un de bon et de généreux, avec une belle énergie. Aussi c’est en toute confiance que je lui demandais de m’initier. Voilà comment a commencé mon voyage avec le reïki.

Ce qu’il y a de bien avec le reïki c’est que l’on peut se le faire à soi-même. Une fois la technique transmise, on est parfaitement autonome.

Le changement le plus spectaculaire pour moi a été l’abolition de mes plus grandes peurs – peurs irraisonnées. C’est comme si cette émotion destructrice et invalidante avait été neutralisée. Bien sûr parfois j’ai encore quelques peurs qui pointent leur nez mais cela ne m’entrave plus dans ma vie et ne bloque plus mes actions comme par le passé.

J’ai plus de lucidité et je me sens beaucoup plus apaisée.

Le reïki m’apporte une grande paix intérieur et une détente du corps. C’est en cela que c’est un art de guérison.

Je peux aussi donner un soin reïki. Cela m’apporte autant qu’à celui qui reçoit. J’ai donné des soins à une amie en chimiothérapie et les effets relaxants et revitalisants sur elle nous ont impressionnées toutes les deux. Un autre ami me dira ressentir les mêmes effets que lors de profondes méditations.

C’est un outil merveilleux car d’une grande simplicité. Je l’utilise quotidiennement sur moi. 20mn de détente, relaxation, guérison chaque jour, un vrai bonheur !

Tags:
dans reïki